Des contes en partage

Échanges et correspondances entre écoles de France et de Madagascar, autour des contes traditionnels

jeudi 30 mars 2017

La classe de CM2A de l'école Iris Hoarau (Le Tampon) écrit aux élèves de Tuléar

Les sœurs jumelles inséparables



Il était une fois, deux jumelles de 11 ans. L’une portait des lunettes et s’appelait Soana, l’autre en revanche ne portait pas de lunettes et s’appelait Adeline. Leur anniversaire était déjà passé, c’était le 27 février. Les deux jumelles étaient en CM2-A, dans la classe de Monsieur GAYTE Olivier.
Toutes les deux étaient dans la même classe. Elles étaient inséparables comme des vraies sœurs de cœur. Un jour, une fille qui s’appelait Sarah était toute seule. Alors Adeline dit à Soana : 
« Viens, Soana, on va lui parler, elle est toute seule. » 
Après quelques minutes elle accepta, et les deux jumelles allèrent voir Sarah. Soana commença par lui poser une question. 
« Salut, comment tu t’appelles ? 
- Sarah POTHIN, et toi ? 
- Moi c’est Soana et elle c’est Adeline ma sœur adorée, on est jumelles »
Et Adeline continua : 
« Oui, on a 11 ans et toi ?
- Moi j'ai aussi 11 ans je suis en Cm2 comme vous on peut devenir amies ? 
- Oui je suis d’accord devenons amies » 
et les trois filles devinrent amies.


Adeline



Les oiseaux 
 

Les oiseaux c'est magnifique,

il y en a de toutes les couleurs, de toutes formes, des petits, des grands, maigres, et gros,

il y en a même avec des lunettes,

les oiseaux c'est magnifique !


Adeline
Mon papa

Qui est le plus beau

Qui m'aime de tout son cœur

Qui m'appelle ma princesse

Qui me couvre de bisous

Qui me berce le soir

Qui m'emmène à l'école

Qui s'occupe de moi

M'encourage à chaque fois

Qui a des biscoteaux

Et une super moto

Qui me donne son cœur

Qui me fait rire quand je suis triste



C'est mon Papa

Mon Papa chéri que j'aime!



Anaïs Hoarau


Ma journée



Pour mon petit déjeuner je commence par un grand verre de lait.

Puis pour aller avec le lait un bon petit pain au lait avec de la confiture.

Avec ça un petit fruit et puis pouf c'est fini.

Je m'habille.

Je me coiffe et prêt pour la journée.

Quand j'arrive à l'école je vois tous mes copains et puis je joue je travaille et puis je rentre, c’est cool mais c’est fini, je dis au revoir et je rentre chez moi.

Anaïs

Une correspondance de l'école d'Argences pour celle d'Ampanotoamaizina

Le courrier est parvenu à l'école d'Ampanotoamazaina en plein cyclone. Les photos de la distribution sont ici. Il est temps maintenant de le mettre en ligne, voici la première partie.